Outils pour utilisateurs

Outils du site


timeshift

Timeshift

Caractéristiques

Timeshift permet à un utilisateur de créer un instantané de son système. Lorsque des mises à jour sont appliquées, le programme Timeshift peut être utilisé pour « annuler » les changements s’ils causent des problèmes avec le système. La fonction est similaire à une fonction de restauration du système sous Windows ou le programme Time Machine sous Mac OS.

Fondamentalement, un instantané (snapshot) est fait du système (une sauvegarde complète). Lorsque d’autres instantanés sont réalisés, il s’agit des différences par rapport aux instantanés précédents. Le premier instantané sera de la taille de l’espace disque utilisé (moins les dossiers non inclus dans l’instantané).

Prenons l’exemple de mon ordinateur portable qui a une Linux Mint 19.2 et deux disques de 240 Go et 1 To. Le premier disque comporte deux partitions, celle de 98 Go contient les fichiers du système, celle de 137 Go sont les données personnels (le /home). Le second disque est destiné au stockage des archives personnelles, des sauvegardes et autres fichiers de travail, ces données peuvent être régénérées par ailleurs et ne nécessitent pas d’être sauvegardées. Mon snapshot initial, qui ne concernera que le système, sera de 21 Go (98 – 77) et chaque snapshot suivant sera la somme des fichiers qui ont changé depuis le dernier snapshot. On appelle cette technique « sauvegarde différentielle ». (voir l’article Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Sauvegarde_(informatique) )

Installation

Timeshift est automatiquement installé sur Linux Mint depuis la version 19. Vous n’avez pas besoin de Linux Mint 19 pour utiliser Timeshift. Il peut être installé sur la plupart des distributions. Pour l’installer sur des systèmes basés sur Ubuntu, utilisez les commandes suivantes :

sudo apt-add-repository -y ppa:teejee2008/ppa

sudo apt-get update

sudo apt-get install timeshift

Pour désinstaller Timeshift, utilisez la commande suivante après avoir supprimé tous les snapshots que vous avez enregistrés :

sudo apt-get remove timeshift

REMARQUE : Les snapshots ne seront pas supprimés par la commande de désinstallation.

Une fois que vous avez installé Timeshift, exécutez-le pour lancer l’assistant d’installation initiale.

Assistant d’installation

Lors du premier démarrage de Timeshift, un assistant vous guidera à travers l’installation. Ces paramètres peuvent être modifiés ultérieurement si nécessaire.

Le premier écran, comme illustré à la Figure 1, vous permet de spécifier s’il faut utiliser RSYNC ou BTRFS pour l’instantané.

Figure 1

RSYNC est une commande Linux qui permet la sauvegarde de fichiers avec leurs métadonnées telles que les horodatages. BTRFS peut être utilisé, mais les outils BTRFS doivent être installés et vous ne pouvez enregistrer l’instantané que dans le dossier système (pas un périphérique externe). Cliquez sur « Suivant » pour continuer avec l’assistant.

RECOMMANDATION : utilisez de préférence RSYNC qui vous permettra de choisir où stocker les sauvegardes.

Pour installer les outils BTRFS, utilisez la commande :

sudo apt-get install btrfs-tools

L’écran suivant détecte la taille des disques (Figure 2) puis affiche les périphériques sur lesquels la sauvegarde peut être stockée. Ici, vous verrez que l’espace utilisé sur la partition sda1 est d’environ 21 Go. Sélectionnez le périphérique sur lequel vous voulez placer les fichiers de sauvegarde et cliquez sur « Suivant ». Dans mon cas j’ai choisi le second disque (sdb2).

Figure 2

L’écran de configuration suivant vous permet de choisir quand un instantané doit être réalisé et combien il faut en conserver.

Figure 3

Vous pouvez spécifier d’effectuer un instantané mensuel, hebdomadaire, quotidien, horaire et à chaque démarrage. Vous pouvez également spécifier le nombre de snapshots à enregistrer avant la suppression. Les anciens instantanés sont d’abord supprimés.

Dans mon cas j’ai choisi de faire la sauvegarde mensuellement et de ne conserver qu’un seul snapshot. En effet, je me suis organisé pour ne procéder aux mises à jour du système et des applications qu’une fois par mois, il est donc inutile de faire plus de sauvegarde que nécessaire.

REMARQUE : Les snapshots de démarrage (Amorçage) retarderont le processus de démarrage jusqu’à ce que le snapshot soit terminé.

Les options peuvent être laissées décochées pour que vous puissiez effectuer l'instantané manuellement. Cliquez sur « Suivant » pour continuer.

L’écran suivant, Figure 4, vous permet de spécifier les dossiers d’utilisateur dans l’instantané. Les inclure peut-être utile pour effectuer une restauration complète d’un système. Cliquez sur « Suivant » lorsque vous avez fait vos sélections. Vous remarquerez que pour cette description j’ai choisi d’exclure tous les dossiers d’utilisateur (le dossier «root» étant celui de l’utilisateur particulier d’administration).

Figure 4

L’écran final de l’assistant d’installation affiche des informations sur vos choix ainsi que d’autres suggestions qui peuvent vous être utiles, comme illustré à la Figure 5. Cliquez sur «Terminer».

Figure 5

Créer un instantané

La fenêtre principale de Timeshift est représentée sur la Figure 6. Un instantané a été fait le 10/12/2019 et il y a 913,7 Go d’espace disponible sur le disque sdb2 que j'ai choisi pour les instantanés. Pour créer un instantané, cliquez sur le bouton « Créer » en haut à gauche de la fenêtre. Un processus d’instantané démarre comme le montre la Figure 7.

Figure 6

Figure 7

Gardez à l’esprit que le temps nécessaire pour terminer l’instantané dépendra de l’espace utilisé, de la vitesse du système qui exécute l’instantané, de la vitesse du dispositif où l’instantané sera stocké, etc.

REMARQUE : Mon ordinateur portable ne sauvegarde que 21 Go.

Une fois l’instantané créé vous pouvez voir le nouvel instantané dans la liste. Pour voir les fichiers sauvegardés, vous pouvez cliquer avec le bouton droit de la souris sur l’instantané et sélectionner «Parcourir les fichiers».

Figure 8

Après avoir effectué l’instantané, j’utiliserai le System Updater pour effectuer une mise à jour de la base des logiciels. J’effectuerai ensuite un autre instantané, en cliquant de nouveau sur le bouton «Créer», comme illustré à la Figure 8.

Si je veux annuler la mise à jour que je viens d’effectuer, alors je dois cliquer sur l’instantané précédent (avant d’effectuer la mise à jour) et sélectionner le bouton « Restaurer ». Si vous ne parvenez pas à vous connecter à votre système, vous pouvez utiliser une clé USB amorçable sur laquelle sera installé Timeshift pour accéder aux snapshots et effectuer une restauration.

Il peut être préférable d’effectuer un snapshot avant chaque mise à jour afin de pouvoir annuler la mise à jour effectuée.

Vous pouvez garder les snapshots sur un lecteur séparé du système de fichiers au cas où le lecteur du système de fichiers devait être corrompu.

REMARQUE : Timeshift est un des programmes à ajouter sur votre clé USB de dépannage telle que l’on peut en trouver sur https://www.linux.org/threads/creating-a-fix-stick.18151/.

Modification des paramètres

Pour modifier les réglages effectués au cours de l’assistant d’installation d’origine, vous pouvez cliquer sur le bouton «Assistant» pour exécuter à nouveau l’assistant d’installation.

Pour effectuer des modifications mineures plus facilement, vous pouvez également sélectionner le bouton « Paramètres » et voir les paramètres individuels pour chaque écran dans un onglet.

Conclusion

Timeshift est un logiciel puissant, mais il convient de l’utiliser avec précaution. En effet, n’oubliez pas que chaque instantané va prendre de la place sur le disque. Si vous conservez les paramètres par défaut vous pourriez courir le risque de saturer ce disque avec des instantanés qui ne sont pas nécessaires. Il est donc recommandé de bien évaluer à l’avance l’espace qui va être utilisé, et ce sur un cycle complet de sauvegarde. Par exemple, si j’avais choisi de faire mes instantanés une fois par jour, de les conserver sur un cycle de 15 jours, et que 15 % de mes fichiers systèmes sont modifiés quotidiennement je dois m’assurer que l’ensemble des instantanés ne dépasseront la capacité du disque de sauvegarde. Ainsi, dans mon exemple, et avec les hypothèses précédentes on aurait :

taille du premier sanpshot : 21 Go
taille quotidienne des fichiers modifiés : 21 * 15 % = 3,15 Go
cumul des snapshots quotidiens : 3,15 * 15 = 47,25 Go
soit un total de 21 + 47,25 = 68,25 Go.

Dans mon cas je n’aurai pas trop de problème avec mon disque de sauvegarde.

timeshift.txt · Dernière modification: 01/01/2020 14:58 par fa